Tout savoir sur la médecine intégrative

médecine intégrative

Les maladies et les pathologies évoluent et on ne cesse de découvrir de nouveaux troubles. En médecine conventionnelle, le traitement de la plupart des patients atteints des mêmes troubles se fit selon le protocole standard indifférencié. Autrement dit, seul l’organe atteint est pris en charge par les médecins, délaissant les facteurs physiques, individuels et psychiques impliqués dans la pathologie du patient. Contrairement aux autres types de médecines, ses facteurs sont pris en compte par la médecine intégrative. Plus de détail dans cet article.

Médecine intégrative : de quoi s’agit-il ?

La médecine intégrative désigne une approche qui intègre les pratiques de la médecine complémentaire et celles de la médecine conventionnelle. En effet, la médecine occidentale a montré ses limites dans le traitement des maladies chroniques. Ainsi, pour arriver à guérir efficacement le patient, il faut lui associer les pratiques psychocorporelles de la médecine complémentaire ou traditionnelle.

Les maladies chroniques étant souvent causées soit par un déséquilibre physiologique, psycho-émotionnel ou biologique, des consultations complémentaires sont nécessaires pour rétablir ce changement. De cette façon, la médecine intégrative participe au bien-être global du patient et optimise son état de santé général.

Quelles sont les techniques employées en médecine intégrative ?

Pour soigner les patients présentant des maladies chroniques, la médecine intégrative exploite toutes ses ressources mentales et physiques. Elle a recours à plusieurs techniques exploitant le pouvoir de l’esprit sur le corps. Parmi celles-ci, vous avez entre autres la rétroaction biologique, la méditation, le yoga, l’hypnose, l’ostéopathe, le massage et l’acupuncture. 

Vous avez également la musicothérapie, le Qi-Gong, la sophrologie, la relaxation et l’auriculothérapie. Chacune de ces techniques présente leurs spécificités et leurs bienfaits prouvés scientifiquement dans le traitement d’une maladie chronique. L’hypnose thérapeutique est par exemple recommandée pour soulager la douleur alors que la méditation est bénéfique dans la lutte contre le stress. Le yoga basé sur des exercices aide aussi le patient à mieux gérer son stress.

 

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *