Comment trouver une mutuelle familiale pas chère ?

santé famille

La mutuelle santé est une offre accessible à tout le monde depuis déjà de nombreuses années. C’est une solution en complément à la sécurité sociale qui s’occupe de la santé de chaque individu. Inutile de rappeler que c’est uniquement une partie des remboursements des frais médicaux qui est prise en charge par cette entité publique. Afin de percevoir la totalité des remboursements et être vraiment tranquille au quotidien, malgré les éventuelles maladies, il vaut mieux souscrire une mutuelle santé. Pour intégrer toute la famille, on doit choisir la mutuelle familiale. Cependant, une cotisation pour un grand nombre de personnes peut s’avérer élevée. Comment trouver une mutuelle familiale pas chère ? Voici des indications qui peuvent vous être utiles. 

Faites la comparaison des mutuelles existantes

Les sociétés œuvrant dans le domaine de mutuelle santé sont innombrables, le choix s’annonce alors compliqué. Heureusement, on peut recourir au comparateur en ligne pour déterminer celle qui offre le meilleur tarif. On peut aussi compter sur les bouche-à-oreille et notamment les recommandations des autres assurés. Vous pouvez voir directement le site des assureurs sur internet et y demander directement un devis. C’est une façon réelle de savoir les tarifs proposés. En principe, un complémentaire santé en ligne a tendance à proposer un prix plus intéressant. Il faut alors consacrer un peu de temps sur le web afin de déterminer la société d’assurance octroyant les offres à un prix le plus compétitif.

Procédez au regroupement de vos contrats d’assurance

On sait que l’assurance ne concerne pas uniquement la santé. Chacun veut être assuré sur l’ensemble de ses biens et même l’organisation de ses obsèques. Une seule personne peut ainsi souscrire un grand nombre de contrats d’assurance. Les plus courants sont l’assurance sur l’automobile ou l’assurance sur l’habitation. Dans ce cas, on peut aussi y ajouter un contrat de complémentaire santé familiale. C’est une couverture qui va protéger tous les membres du foyer, dont les enfants et/ou les ascendants. Vous devez ainsi choisir une seule compagnie d’assurance chez qui il faut établir des conventions groupées.

L’assuré pourra alors procéder à une négociation du tarif, afin de réduire le coût de la cotisation. D’ailleurs, en fonction de la compagnie d’assurance, il est possible qu’à l’arrivée d’un troisième ou d’un quatrième enfant, la couverture soit gratuite. La cotisation est sous forme de forfait qui ne change pas malgré l’augmentation du nombre d’enfants. Enfin, le rattachement d’un enfant à la mutuelle familiale peut être prolongé jusqu’à l’âge de 25 ans. Mais cela dépend de l’assureur. 

Bien délimiter les besoins : meilleur moyen de réduire le coût d’une mutuelle familiale

Le but d’une souscription de mutuelle santé est de bénéficier d’une maximisation du remboursement des frais de soins médicaux. Il faut considérer les besoins de chaque membre de la famille avant de choisir une garantie. C’est mieux de ne souscrire que les garanties nécessaires offrant des niveaux de protection élevée. Si vos enfants n’ont pas besoin d’orthodontie, il n’est pas nécessaire de souscrire à cette garantie. Si aucun membre de la famille ne porte des lunettes, on peut aussi se passer de la garantie sur les soins optiques. Évitez également les garanties facultatives comme la garantie pour l’arrivée d’un nouveau membre de la famille. Vous pouvez ainsi alléger le tarif de votre mutuelle famille et économiser sur les cotisations.

Par contre, les garanties sur les soins dentaires sont toujours indispensables, le niveau de protection doit être égal pour toute la famille. Tout le monde doit faire une consultation dentaire régulière. De même, la garantie sur l’hospitalisation doit aussi être souscrite, car un tel événement est toujours imprévisible et peut coûter très cher.

Privilégiez le contrat de santé responsable

Le contrat de santé responsable est un accord qui respecte un certain plafonnement. Ce qui va faciliter le remboursement. On sait que la sécurité sociale ne s’occupe pas de certains dépassements d’honoraires. La plupart des assureurs remboursent rapidement les consultations faites chez les médecins adhérents à la DPTAM ou Dispositif de Pratique Tarifaire Maîtrisée. Ce sont des médecins conventionnés du secteur 2 qui a passé un accord avec l’assurance sociale. Ils pratiquent des honoraires libres, mais contrôlés. Un contrat responsable fixe toujours des garanties minimums, mais aussi un plafond sur certains types de soins. Il en est ainsi du soin optique ou auditif.

Written by